8 février 2017 à 22:17
 
Cher Corentin
 
Je suis soûl et embarrassé.
 
Je te propose de remplacer nos deux images par la suivante.
Je voudrais garder le titre mais au singulier et remplacer nos deux images par la suivante. Il s'agit d'une peinture à l'entrée d'une grotte, Batu caves en Malaisie.
 
J'espère ne pas te contrarier.
 
Vincent
 
 
 
9 février 2017 à 11:54
 
Bonjour Vincent,
ça ne me contrarie pas, ne t'inquiète pas. Les hésitations et revirements sont bien naturels dans ce
domaine. C'était nécessaire de faire le coup de la barbe et puis c'est tout. ça ne figure pas, peu importe, je prends le point de vue de celui qui vient voir l'exposition.  Quelqu'un qui ne fait pas de la com' et qui considère qu'il y a déjà ?uvre dans l'annonce, ça fait toujours plaisir à voir.
L'image me plaît, j'y réfléchis encore, et je me disais que les informations que tu me donnes sur sa position originale (l'entrée d'une grotte en...) modifie considérablement sa réception. Sans cette légende, je n'y vois qu'une image de l'enfermement, encore que les ornements côté intérieur du pourtour de la fenêtre me perturbent.
Je retrouve finalement la dimension médiévale des tentatives précédentes avec une touche "orientale" qui n'est pas pour me déplaire.
Bref, je vois une continuité, je connecte sans difficulté au contenu que je crois connaître. En fait, plus que l'enfermement c'est une sorte d'image de jeu intérieur: extérieur comme deux modalités essentielles de l'être? Je divague un peu mais le magma de tes spot n'est que le fluide interne qui s'extériorise, la combustion, un changement d'état, le dépôt de cendres etc etc... ma fontaine (qui s'appelle "Gauhmulk" ce qui signifie le "museau de la vache en Hindi", qui désigne précisément pour les indiens les sources du Gange dans l'Uttaranchal etc etc... Tout cela me va bien.
 
Allez, à bientôt,
Peut être que tu as encore changé d'image! Ma réponse sera plus succincte!
bises
 
C.
 
 
 
à 12:55
 
Merci Corentin!
 
J?ai bien noté Gauhmulk. C?est parfait.
 
Sur le mail, je pensais bien donner la légende avec l?image.
 
J?en profite pour t?envoyer quelques photos de Batu caves
La petite peinture, si ma mémoire est bonne, se trouve juste à gauche, sur la paroi, avant de descendre dans la grotte immense.
L?ambiance est celle du lancement d?une fusée dans le cosmos mystérieux. C?est intense, voire violent.
As-tu remarqué que les barreaux de la fenêtre sont très fins et qu?ils pourraient être en or?
 
Bises
 
Vincent
 
 
 
à 13:07
 
C?est sublime.
 
C
 
 
 
à 13:13
 
L?inventivité qu'il y a dans ces espaces sacrés me fascine. L'hindouisme est de ce point de vue délicieux, du moins pour moi issu d?une famille protestante.
 
C
 
 
 
à 13:14
 
J?aime tellement cette grosse laque orange qui vient recouvrir la pierre.
 
C
 
 
 
à 13:17
 
Rassure-toi, pour moi aussi, issu d?une famille catholique.  ;-)
 
V

 
 

Ocelle, 2016
Polystyrene, glass
Ø 71 x 13,5 cm
Ø 28 x 5 1/4 in.
Unique
Ocelle, 2016
Polystyrene, glass
Ø 71 x 13,5 cm
Ø 28 x 5 1/4 in.
Unique
Ocelle, 2016
Polystyrene, glass
Ø 71 x 13,5 cm
Ø 28 x 5 1/4 in.
Unique
Ocelle, 2016
Polystyrene, glass
Ø 71 x 13,5 cm
Ø 28 x 5 1/4 in.
Unique
Etat alchimique, 2017
Vincent Beaurin et Corentin Grossmann
Brownstone foundation, Paris
Exhibition view
Etat alchimique, 2017
Vincent Beaurin et Corentin Grossmann
Brownstone foundation, Paris
Exhibition view
Photography © Grégory Copitet
Ocelle, 2016
Polystyrene, glass
Ø 71 x 13,5 cm
Ø 28 x 5 1/4 in.
Unique
Ocelle, 2016
Polystyrene, glass
Ø 71 x 13,5 cm
Ø 28 x 5 1/4 in.
Unique
Ocelle, 2016
Polystyrene, glass
Ø 71 x 13,5 cm
Ø 28 x 5 1/4 in.
Unique
Ocelle, 2016
Polystyrene, glass
Ø 71 x 13,5 cm
Ø 28 x 5 1/4 in.
Unique
Gauhmulk, 2016
Unique
Corentin Grossmann
Cave painting
Batu caves, Malaysia